http://www.saint-agnant.fr/userfiles/medias/laurent%20D.png 

 

Laurent  Derler, responsable des services techniques de Saint-Agnant a exposé, le vendredi 24 Avril 2015, à la réunion publique organisée par la municipalité, les  enjeux et le cadre légal de  l'usage des produits phytosanitaires pour les particuliers et la collectivité :

 

 

 

http://www.saint-agnant.fr/userfiles/medias/vie%20pratique/phyto/constat%20alarmant.JPGLa France est le premier consommateur de pesticides d'Europe et le 4° Mondial après les Etats-Unis, La Chine et le Brésil avec 78000 Tonnes de substances actives annuelles.

           L’Etat Français a donc décidé de réglementer l'utilisation des pesticides et de réduire leur utilisation.

Les produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires ou pesticides http://www.saint-agnant.fr/userfiles/medias/vie%20pratique/phyto/herbicides.jpgsont des substances chimiques ou d'origine naturelle visant à prévenir, à détruire ou à réduire une population d'organismes dits nuisibles : les mauvaises herbes ou adventices, les champignons, les insectes, les rongeurs, les mollusques …

            La Commune de St Agnant n'utilise en très grande majorité que des herbicides.

            Les herbicides se découpent en trois familles : les herbicides systémiques foliaires (glyphosate) qui pénètrent dans la plante par les feuilles et la détruit entièrement jusqu'à la racine, l'herbicide systémique racinaire, qui pénètre par les racines et détruit toute la plante et les herbicides de contact qui ne détruisent que la partie aérienne.

La commune de Saint -Agnant utilise en grande majorité du foliaire (glyphosate) et du racinaire anti-germinatif pour prévenir la repousse.

Les conditions d'utilisation (climatique, de stockage des produits, de préparation de la bouillie, de protection de l'utilisateur, d'usage et de de nettoyage du matériel et de pulvérisation) sont connues par la grande majorité des utilisateurs mais ce que peu de personnes connaissent, ce sont les précautions suivantes :

  • Le délai d'entrée : C'est la durée pendant laquelle il est interdit aux personnes de pénétrer sur ou dans un lieu traité chimiquement. Généralement 6 heures, mais à vérifier sur l'étiquette ou la fiche technique du produit. A cet effet, les lieux traités seront signalés par des cônes de chantier et des panonceaux. On ne peut pas barrer physiquement tout un trottoir !!!
  • La Zone de Non Traitement : C'est la zone où il est strictement interdit de traiter chimiquement : ce sont les zones à proximité de l'eau. Sur un point en eau : fossé rempli, mare, marais, puits ... la distance minimale est de 5 mètres. Fossé sec : à proximité immédiate, et traitements interdits sur bordures et caniveaux.

    http://www.saint-agnant.fr/userfiles/medias/vie%20pratique/phyto/France_road_sign_A14.svg.png
    Les amendes et peines encourues peuvent être très lourdes et s'appliquent à tout le monde : professionnels et particuliers.

 

 

Il y a bien sûr d'autres points que l'on pourrait aborder sur les produits et leur utilisation, notamment leur toxicité, leur mode de pénétration dans notre organisme et dans tous les organismes vivants, leur temps de rémanence ….

La réglementation en vigueur, les textes de lois

http://www.saint-agnant.fr/userfiles/medias/vie%20pratique/phyto/znt.JPG     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Etat Français a élaboré en 2006 le 1° Plan Ecophyto visant à réduire de 50 % l'usage des substances les plus dangereuses pour 2009.

A  la fin de cette première phase, en 2010, phase, un nouveau plan régional visant à réduire de 50 % tous les pesticides en 10 ans, c'est à dire en 2020.

A cet effet, l'utilisation de désherbant devait être interdite pour les collectivités territoriales et les particuliers au 1er Janvier 2020.

Un amendement a été voté en Juin 2014 ramenant la date du 1° Janvier 2020 au 1° Mai 2016 

http://www.saint-agnant.fr/userfiles/medias/vie%20pratique/phyto/France_road_sign_A14.svg.png

 

L'utilisation de désherbant obtenu de manière chimique sera interdite à compter du 1° Mai 2016 pour les particuliers et la commune.

     

       

La Mairie de St Agnant s'est déjà engagée dans cette démarche de réduction des produits phytosanitaires car la commande 2014 de produits a été divisée en 2 par rapport à 2013, et n'a pas augmenté en 2015. Parallèlement à cela, un état des lieux des espaces verts communaux a été fait par un organisme indépendant en 2013 afin de définir les différentes zones d'utilisation ou de non utilisation de produits pour privilégier le broyage des végétaux.

            De plus, 6 agents communaux ont suivi une formation sur l'emploi des produits phytosanitaires ce mois-ci et ainsi obtenu la certification appelée « CERTI-PHYTO ».

 

Les perspectives envisagées par les élus :

L'arrêt du traitement par désherbants chimiques est inéluctable, il faudra donc passer aux méthodes alternatives : toutes ces méthodes sont beaucoup plus coûteuses mais elles sont surtout  gourmandes en main d'œuvre.

Comme le budget de la commune n'est pas extensible, il a été décidé que le désherbage systématique sera oublié et de limiter les zones d'entretien intensif à certaines rues importantes et lieux publics et  de laisser l'herbe prendre le dessus dans tous les chemins agricoles et de marais pour ne faire que passer le broyeur.

Enfin il est demandé aux particuliers de nettoyer et entretenir leur devant de porte et le trottoir devant chez eux. Ceci est déjà le cas devant beaucoup de maisons, et un grand merci aux personnes qui le font.

 

Laurent Derler,

Madame le Maire et le conseil municipal,